Logo Fred

Diabète de type 1 - section notions de base

DT1 et DT2

Diabète de type 1
versus
diabète de type 2

La plupart des gens connaissent au moins une personne atteinte de diabète : un grand oncle, une voisine dans la fleur de l’âge. On dit même que cette maladie est une épidémie à l’échelle mondiale, la quantité de cas augmentant d’année en année. Pourtant, le diabète reste encore méconnu. En effet, combien savent qu’il existe plus d’une « sorte » de diabète? Et qui ne sursaute pas en apprenant qu’un jeune enfant ou un adolescent est diabétique? Voyons les faits et déconstruisons les mythes.

Cette maladie qualifiée d’épidémique est trop souvent la cible de préjugés et de désinformation puisque la distinction entre diabète de type 1 et diabète de type 2 est rarement expliquée par les médias ou le public en général.

La Fondation pour enfants diabétiques souhaite améliorer les connaissances du public envers les deux types de diabète pour diminuer les mythes qui causent tant de préjugés envers les enfants. Pour cela, La Fondation s’engage à encourager les médias, ses partenaires et ses familles membres à sensibiliser la population sur la réalité des jeunes diabétiques insulinodépendants.

Un mot, deux réalités bien différentes

Diabète de type 1

Forme :

Le diabète de type 1 est lié à l’arrêt de production de l’hormone qui régule le taux de sucre dans le sang, soit l’insuline.

Cause :

Le risque d’apparition du diabète de type 1 est plus important lorsqu’un membre de la famille (père, mère, frère et sœur) est diabétique de type 1.

Traitements :

  • Injection d’insuline
  • Activité physique d’intensité moyenne
  • Surveiller son alimentation
  • Suivi de l’hémoglobine glyquée (HbA1c)
  • Contrôle de la tension artérielle
  • Surveillance du taux de cholestérol

Guérison :

Aucun remède n’existe à ce jour

Diabète de type 2

Forme :

Le diabète de type 2, également appelé insulinorésistant, est lié à la résistance des cellules dans le corps au passage de l’insuline (insulinorésistance). 

Cause :

Le bagage familial et les gènes sont des facteurs liés à l’apparition du diabète de type 2. La sédentarité, le cholestérol, le surpoids et l’obésité augmentent le risque de développer la maladie, sans que les raisons soient clairement identifiées.

Traitements :

  • Antidiabétiques oraux
  • Médicaments qui stimulent la production d’insuline ou injections d’insuline
  • Surveiller son alimentation
  • Activité physique régulière
  • Suivi de l’hémoglobine glyquée (HbA1c) 
  • Contrôle de la tension artérielle
  • Surveillance du taux de cholestérol

Guérison :

Il est possible d’obtenir la rémission de la maladie en opérant un changement de vie. Selon une étude publiée dans la revue médicale BMJ en septembre 2018,  15kg en moins conduirait à la rémission totale du diabète. D’autre part, une alimentation particulière restaure la production d’insuline selon une étude hyperglycémie publiée dans le magazine Cell en février 2017, montrant la restauration des cellules du pancréas productrices d’insuline. 

Diabète de type 1

Diabète de type 2

Forme :

Le diabète de type 1 est lié à l’arrêt de production de l’hormone qui régule le taux de sucre dans le sang, soit l’insuline.

Forme :

Le diabète de type 2, également appelé insulinorésistant, est lié à la résistance des cellules dans le corps au passage de l’insuline (insulinorésistance). 

Cause :

Le risque d’apparition du diabète de type 1 est plus important lorsqu’un membre de la famille (père, mère, frère et sœur) est diabétique de type 1.

Cause :

Le bagage familial et les gènes sont des facteurs liés à l’apparition du diabète de type 2. La sédentarité, le cholestérol, le surpoids et l’obésité augmentent le risque de développer la maladie, sans que les raisons soient clairement identifiées.

Traitements :

  • Injection d’insuline
  • Activité physique d’intensité moyenne
  • Surveiller son alimentation
  • Suivi de l’hémoglobine glyquée (HbA1c)
  • Contrôle de la tension artérielle
  • Surveillance du taux de cholestérol

Traitements :

  • Antidiabétiques oraux
  • Médicaments qui stimulent la production d’insuline ou injections d’insuline
  • Surveiller son alimentation
  • Activité physique régulière
  • Suivi de l’hémoglobine glyquée (HbA1c) 
  • Contrôle de la tension artérielle
  • Surveillance du taux de cholestérol

Guérison :

Aucun remède n’existe à ce jour

Guérison :

Il est possible d’obtenir la rémission de la maladie en opérant un changement de vie. Selon une étude publiée dans la revue médicale BMJ en septembre 2018,  15kg en moins conduirait à la rémission totale du diabète. D’autre part, une alimentation particulière restaure la production d’insuline selon une étude hyperglycémie publiée dans le magazine Cell en février 2017, montrant la restauration des cellules du pancréas productrices d’insuline. 

Source
Canadian Diabetes Association
GEOFFROY, Louis et Monique Gonthier, Le diabète chez l’enfant, Éditions du CHU Sainte-Justine, Montréal, 2009
L’aide aux jeunes diabétiques